La relaxation est une technique dite corporelle,
lorsque le protocole est essentiellement centré sur le corps par le praticien, psychocorporelle lorsqu ’il y a une relation « esprit-corps », statique car le patient est allongé sur le sol en position de sommeil, autogène car le patient peut le faire lui-même.
Il existe 4 méthodes essentielles de relaxation. Nous ne parlerons que du 1er cycle car les autres cycles sont appliqués en psychanalyse ou en psychothérapie.
1. Méthode de Jacobson : connaître son corps, prendre conscience des sensations et des tensions rencontrées dans différentes parties du corps. Cette technique élimine toutes les tensions du corps, permet de mettre sous tension uniquement les muscles nécessaires à son fonctionnement et permet de mobiliser juste l ’énergie mentale nécessaire à une activité telle qu ’elle soit. Technique corporelle, statique, progressive.
2. La méthode de Schultz ou Trainning autogène de Schultz : relaxation du corps avec l ’esprit au repos, se pratique par décontraction concentrative. Elle permet de relâcher les muscles rouges volontaires qui sont dirigés par le système nerveux central commandant notre volonté ; mais aussi des muscles lisses ou muscles blancs (vaisseaux sanguins, viscères, etc) commandés par le système nerveux végétatif (aussi appelé autonome) en relation avec notre état psychologique. Technique psychocorporelle.
3. La méthode de Trager : relaxation par des mouvements simples, légers, souples, sans efforts, ou laissant libre cours à sa créativité, c ’est une gymnastique très douce et du streching en même temps. Elle a pour but de relaxer le corps tout en s ’amusant, en annihilant toutes pensées, et en restant dans le plaisir, dans le jeu du corps ou du contact « donneur-receveur ». Méthode corporelle (montastique).
4. La méthode Vittoz : travail sur les sensations, trois étapes essentielles : restaurer une bonne réceptivité (sentir l ’acte et non le penser), réguler l ’émissivité (contrôler ses pensées, émettre le minimum mental, se libérer de choses négatives comme la phobie, les angoisses) , être synthétique (détachement total avec notre corps et avec notre esprit, plus de sensations sinon un souffle léger et la sérénité).